Procès-verbal de la séance de comité du 7 octobre 2008

 

Présidence

  • M. Daniel Brélaz, syndic, Lausanne
  • Mme Nathalie Saugy, conseillère municipale, Yverdon-les-Bains
  • M. Alain Sermet, conseiller municipal, Bienne
  • M. Thomas Wenger en remplacement de  M. Manuel Tornare, conseiller administratif, Genève
  • M. Alain Ribaux, conseiller communal, Neuchâtel
  • M. Pierre-Alain Clément, syndic, Fribourg
  • M. François Mudry, président, Sion
  • M. Gilles Froidevaux, conseiller municipal, Delémont
  • M. Thierry Apothéloz, conseiller administratif, Vernier

Participants

Excusés

Absents

La séance se déroule en la salle des commissions de l'hôtel de ville de Lausanne.

Ordre du jour

  1. Approbation du procès-verbal de la séance de comité du 20 juin 2008
  2. Préparation du colloque du 24 novembre 2008 (Neuchâtel / Thème : intégration et multiculturalité)
  3. Prochaines activités de l'association
  4. Prochaines séances (comité, colloque du printemps et de d'automne)
  5. Divers

 

1.       Procès-verbal de la séance de l'assemblée générale et du comité du 20 juin 2008

Il est adopté sans modification.

 

2.       Préparation du colloque du 24 novembre 2008

Afin de dynamiser la conférence, le comité a décidé de faire appel à Monsieur Laurent Bonnard, ancien journaliste à la Radio Suisse Romande. Il interviendra à la suite des exposés des conférenciers invités. Il a été prévu de négocier avec Monsieur Laurent Bonnard un dédommagement à hauteur de CHF 1'500.00 maximum, au titre de salaire pour le  travail effectué.

 

Le colloque sera divisé en deux parties. Une première partie qui fera en quelque sorte un état des lieux en matière d'intégration et une deuxième partie qui consistera à rendre compte d'un certain nombre de projets en cours.

Mme Keller-Sutter, Conseillère d'Etat St Galloise en charge du département de justice et police, a formellement été invitée au colloque du 24 novembre 2008 afin de part de l'expérience de son canton en matière d'intégration tout particulièrement par l'apprentissage de la langue.

A ce stade, Mme Keller-Sutter n'a pas confirmé sa participation.

Si elle ne pouvait venir, il a été décidé de faire appel soit à M. Kessler, délégué à l'intégration du Canton de Bâle-ville, soit à Mme Giannada, cheffe du service des étrangers du Canton du Valais.

A cet égard, M. Sermet fait remarquer qu'il avait l'impression que l'on s'éloignait du but initialement fixé dans les statuts de l'association en invitant une personne qui viendrait de Suisse alémanique.

Le président a expliqué que le but  étant de montrer une approche différente dans le domaine de l'intégration et que de façon générale, si une expérience extérieure à la Suisse romande paraissait intéressante, il serait dommage de s'en priver.

 

Le déroulement du colloque susmentionné est prévu comme suit :

a) Situation à Vernier

Intervenant : chef du service social et des solidarités

Thème : contraintes constitutionnelles, légales, fonctionnelles et financières de la politique des transports ; le conférencier sera invité à mettre en évidence l'articulation entre la politique fédérale et les compétences cantonales et communales.

Durée : environ vingt minutes.

Divers : Lausanne prendra contact avec l'OFT.

b) Situation à Renens

Intervenant : Mme Pinto, déléguée à l'intégration, interviendra pour exposer trois projets qui sont en cours.

Thème : Mme Pinto, fera la présentation de trois projets en cours, un projet qui concerne des cours de français en EMS, un autre projet qui consiste à la mise en place d'un espace information.

Durée : environ vingt minutes.

Divers : Lausanne prendra contact avec le directeur de l'ARE.

c) Situation à Neuchâtel

Intervenant : M. Olivier Arni, animateur au centre des loisirs de Neuchâtel et Monsieur Facchinetti, délégué à l'intégration

Thèmes : M. Arni présentera le programme « Alterconnexion » qui est un nouveau projet de monitoring pour les jeunes, qui par la force des choses sont majoritairement d'origine étrangère. M.  Facchinetti, fera une présentation quant au développement de la politique d'intégration du canton de Neuchâtel qui a de maints égards fait figure de modèle ;

Durée : environ quinze minutes chaque intervention.

d) Situation à Montreux

Intervenant : Mme Willi, projet « urbain »

Thème : Montreux a récemment déposé un dossier à de candidature pour le projet « Urbain » initié par la Confédération qui consiste à faire le lien entre intégration et développement territorial.  Durée : environ quinze minutes.

e) Situation en Suisse Allemande

Intervenant : Mme Keller-Sutter ou un(e) autre conférencier (ère),

Thème :

Le thème devrait notamment aborder l'intégration par l'apprentissage « forcé » de la langue. En effet, il apparaît clairement que les cantons alémaniques ont une approche toute différente en matière d'intégration que celle des cantons romands. Il s'agit donc que cette approche soit aussi représentée lors du colloque du 24  novembre prochain.

Durée : environ quinze minutes.

Cinq minutes seront réservées aux questions au terme de chaque exposé avec comme modérateur M. Laurent Bonnard. A la fin, M. Laurent Bonnard, pourra faire une synthèse et mettre l'accent sur certains éléments afin de faire réagir l'assemblée.

De ce fait et dans l'hypothèse où les temps de parole seront respectés, le colloque devrait durer 2 1/2 heures environ.

 

3.         Prochaines activités de l'association

En relation avec la prochaine conférence, le problème du manque d'intérêt des villes membres aux colloques a  également été soulevé.

Force est de constater que malgré l'élargissement aux membres des organes délibérants, l'affluence à Fribourg n'a été que très faible.

Le secrétaire évoque les propositions faites par M. Meystre, ancien secrétaire de la conférence qui sont les suivantes.

a)         Participation des chefs de services

Il serait intéressant d'élargir également en fonction des thèmes abordés, aux chefs des services administratifs concernés.

Sur ce point, M. Sermet fait remarquer que la conférence avait été prévue comme un support pour les membres des exécutifs communaux et que justement si l'on avait pas prévu d'intégrer les membres de l'administration, c'était parce que l'on avait élaboré cette structure pour qu'elle serve de lieux de réflexion et d'échange pour les membres d'exécutifs communaux.

Le comité approuve cependant cette idée de permettre aux chefs de services administratifs de participer à la conférence.

b)         Approfondissement des thèmes

Il serait également intéressant d'accorder plus de temps aux exposés afin d'aller plus en profondeur dans les thèmes abordés et d'établir plus tôt le programme définitif des colloques pour pouvoir inviter les personnes le plus rapidement possible. Cela permettrait très certainement aux personnes intéressées de dégager du temps pour pouvoir participer aux conférences de l'association.

Cette solution a été retenue par le comité.

c)         Mise en place d'un groupe de travail

Une autre proposition visant à dynamiser consisterait à mettre sur pied un groupe de travail « administratif » constitué de fonctionnaires (échelon secrétariat général car parfaitement au courant des intérêts de leur administration) chargé de préparer les colloques.

Sur la base d'indications fournies par le comité (liste de thèmes à aborder établie pour les dix-huit mois à venir par exemple. Il s'agirait d'élaborer les projets de colloques (programme, conférenciers possibles etc.), les soumettre une année à l'avance au comité, pour validation.

C'est dans cette perspective que le comité  a en conséquence chargé le secrétaire de la conférence, d'entreprendre les démarches utiles pour réunir dans un premier temps, les représentants des villes membres afin de pouvoir établir avec eux une liste de sujets susceptibles de faire l'objet d'un colloque.

Une fois le programme arrêté, le groupe de travail pourrait prendre contact avec les conférenciers envisagés, et en collaboration avec la ville organisatrice, organiser les aspects pratiques du colloque.

Le comité a approuvé cette proposition.

d)         Création d'un site internet

Création d'un site internet sur lequel on retrouverait toutes les interventions sous format PDF ainsi que les support

Le  comité a approuvé cette proposition.

 

 

3.       Prochaines séances de la Coordination

 

a) Colloque et assemblée générale du 4 mai 2009

Le comité a décidé que cette réunion durera toute la matinée de 09 heures jusqu'à 14 heures 30  et qu'elle aura lieu à Yverdon, ce colloque sera consacré à la jeunesse.

 

b) Colloque du 9 novembre 2009

Cette conférence aura lieu à Genève et sera consacrée à la petite enfance.

 

La séance est levée à 11h30.

 

Jérôme Gasser
secrétaire de la Coordination